Été 2017 – Mon voyage à New-York

Éprise du monde, voyager est un peu comme une drogue pure. Découvrir d’autres cultures, voir d’autres horizons, partir quelques jours et m’en mettre pleins les yeux… Voilà ma dose d’héroïne. Les États-Unis, la Thaïlande, la République Dominicaine, le Mexique, l’Italie, la Tunisie, l’Angleterre, ou encore, l’Égypte, m’ont permis de m’ouvrir l’esprit, et de tomber, chaque jour, un peu plus amoureuse de notre terre. Et parce qu’on on ne va effectivement nulle part en battant des nageoires, voici ce que je retiendrai de ma seconde visite dans la ville qui ne dort jamais… New-York City.

  1. Ma visite de Brooklyn avec New-York off Road 
    Du Street-art à perte de vue, du chocolat fait à base de fèves de cacao d’Amérique Latine dont je me délecte encore et un quartier où la culture nous emporte. 3h30 de marche où notre guide nous a montré une autre facette de la ville. Des cafés cosys, un panel de couleurs, un gigantesque magasin de Vinyles et des endroits plus surprenants les uns que les autres. Bien loin du tumultueux Manhattan, le quartier « Hipster » de New-York nous emporte au coin de chaque rue.  Pour la bonne adresse on s’arrête faire une pause chez OddFellows Ice Cream Co où l’on peut goûter de succulentes glaces faites maison.

2. La comédie musicale « The Lion King »

Pendant mon séjour, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir la comédie musicale à succès « The Lion King » à Broadway.  Des costumes qui nous tromperaient presque et un véritable coup de foudre pour la voix de l’interprète de Rafiki. J’avais les frissons et les larmes aux yeux  à chaque nouvelle note. Je retenais mon souffle à chaque tableau emportée par la musique, les chorégraphies, les décors et les prestations des interprètes. On redécouvre ce somptueux classique de notre enfance doté sur scène d’une bonne dose d’auto-dérision. Un émerveillement à chaque tableau.

3. La sensation d’émerveillement et les frissons dans la National Public Library de New-York 

Des livres par millier et le parfum des pages qui emplit les pièces de ce somptueux bâtiment situé sur la célèbre 5eme avenue.  L’endroit nous transporte dans un autre monde. En grande amatrice de littérature j’ai bien compris lorsque j’ai franchi le seuil que je pénétrais dans un coin de paradis. La visite y est gratuite.  Et pour notre plus grand plaisir la boutique  nous propose de magnifiques éditions des classiques de notre enfance.

4. Les matchs de baseball amateurs dans Central Park 

Si je n’ai pas encore totalement saisi les règles, j’ai adoré me plonger dans cette ambiance au coeur de Central Park. Un endroit où il fait bon de se ressourcer. On s’éloigne de l’agitation tout en admirant les buildings qui se dévoilent derrière les cimes des arbres. On flâne en admirant les New-Yorkais profitez des terrains de baseball ou de basket…

 

5. Me faire tatouer chez White Rabbit tattoo


Mon premier tatouage en guise de souvenir et vegan qui plus est.  Un coeur aux multiples significations qui marquera entre autres ce voyage à l’autre bout du monde.

6. Voir enfin l’immeuble de Friends 

I’ll be there for youuuuuuu…. Situé à l’angle de Grove Street et BedFord Street, j’ai vraiment cru que j’apercevrai Ross, Rachel, Monica, Chandler, Joey et Phoebe… En vain. Mais l’endroit vaut véritablement la peine pour tout grand fan de Friends qui se respecte.

 

7. Aller a Coney Island 

Parenthèse au bord de la mer. Isolée des grands buildings Coney Island a été un vrai coup de foudre. On s’y ressource et on se régale avec les hot-dogs de chez Nathan’s avant que les plus courageux ne se laissent tenter par les attractions vertigineuses.

8. Visiter le Metropolitan Museum of Art

Un musée grandiose. Sarcophages, temple Egyptien reconstitué… Tout y colossal. New-York nous fait redécouvrir l’Histoire à sa façon.

 

9. Ce sentiment de liberté 

Des rues immenses, des buildings qui touchent le ciel, le vertige en haut de l’Empire State Building et le sentiment que rien n’est impossible tant que l’on y croit. Pour la petite histoire j’étais prête à intégrer le département de journalisme de Columbia University après un succulent petit déjeuner chez Big Daddy’s

 

10. Cette envie insatiable d’en voir encore plus 

Au cours de mon séjour dans « la grosse pomme », j’ai pris une résolution tardive pour l’année 2017 : Se donner les moyens de voyager encore plus et de me créer encore et encore de beaux souvenirs. Car je suis d’autant plus convaincue qu’il faut coûte que coûte s’imprégner de chaque culture et de chaque sourire que l’on croise…

Et vous quels sont les endroits que vous avez préférés à New-York ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s